NewsLink


NewsLink

Volume 8 N° 77 janvier – mars 2017

La Newslink connaît maintenant un rythme régulier et paraît tous les trimestres. Elle serait encore plus riche si les collègues membres du réseau nous faisaient remonter l’information concernant leurs activités scientifiques et leurs publications. C’est donc une autre fois l’invitation que nous leurs faisons... Lire la suite


NewsLink

Volume 7 N° 76 juillet – décembre 2016

Avec ce numéro qui sort dans les temps, nous rattrapons le retard et revenons vers le rythme et la fréquence normale d’un numéro par trimestre et ceci grâce à l’effort de Aimad Datoussaid qui a pris la suite de la confection de la Newslink. Qu’il en soit vivement remercié ici. En plus des activités régulières du séminaire du Mardi, le réseau a eu deux grosses activités ce trimestre... Lire la suite


NewsLink

Volume 7 N° 75 avril – juin 2016

Ce numéro de la News sorti avec un peu de retard tente de rétablir la périodicité trimestrielle de la Newslink, ce qui n’est pas une mince affaire malgré toute la matière qui existe l’aide que nous recevons des collègues qui se dévouent, Badr Jelil et Aimad Datoussaid qu’ils soient remerciés ici. Les activités stages de courte durée et séminaires hebdomadaires de Maghtech ont dominé le trimestre...Lire la suite


NewLink Vol. 7 (Vol. 7 n° 74 Janvier – Mars 2016)

Editorial

La News paraît avec du retard, mais elle reste toujours vivace tant la masse qu’elle véhicule est dense. Ceci reflète le nouveau dynamisme du réseau depuis 2015 qui est considérée comme la nouvelle ère puisque le réseau est entré depuis son 20ème anniversaire en 2004 dans une nouvelle période. Elle est marquée par un nouveau souffle avec notamment un tout nouveau site webb (Maghtech.org), un nouvel organigramme et la nomination d’un secrétaire général en la personne de Mr Youcef Mebbani qui a bien voulu accepter cette tâche lourde mais combien exaltante. Qu’il en soit ici vivement remercié. Cette nouvelle ère a également commencé par la publication d’un nouvel ouvrage collectif aux éditions l’Harmattan, fruit de la collaboration entre l’équipe Maghtech et le labo Permanan de l’Ecole des Hautes Commerciales (EHEC) d’Alger. Je remercie le Directeur du labo Mr. Kerkoub ainsi que Mme Ouardia Laoudj et toute l’équipe EHEC pour avoir participé à la réussite de ce travail abouti. Mais les remerciements vont également à l’équipe Maghtech du labo. Clersé et Mr Mebbani d’avoir mené à bien l’opération publication.

     Cette nouvelle ère est également marquée par la nouvelle appellation qu’a prise l’équipe, celle : développement, Innovation et Management (DIM). Elle reflète les grandes thématiques du réseau où économiste, gestionnaires, sociologues du développement et spécialistes de l’innovation se côtoient. Le séminaire DIM du mardi a continué à être très actif avec le passage de plusieurs doctorants en stage de courte durée au sein de l’équipe, mais également ceux qui sont membres de l’équipe. Durant ce trimestre, nous avons également vu le passage dans le séminaire des personnalités scientifiques d’envergure internationale. Nous avons ainsi accueilli le Professeur Michael Kahn, professeur extraordinaire de l’université de Stellenbosch d’Afrique du Sud.

Soyons tous mobilisés pour maintenir ce dynamisme.

 

  

 

 

 

Abdelkader Djeflat

Coordinateur Scientifique du Réseau

 

Télécharger

 



NewLink Vol. 7 (Vol. 7 numéros double 72-73 Juillet – Décembre 2015)

Editorial

     Nous nous réjouissons de la parution de ce numéro de la Newslink même s’il a pris beaucoup de retard et ce pour plusieurs raisons. La première, c’est la réouverture du site internet Maghtech.org qui est devenu pleinement opérationnel grâce à l’effort de Youcef Mebbani. Qu’il en soit pleinement remercié par toute l’équipe. La seconde, c’est le rythme soutenu des séminaires du Mardi avec des débats de plus en plus pointus et révélateurs d’une maturité scientifique de l’équipe et qui confirme l’importance de l’apprentissage collectif et interactif sur des sujets assez variés. Ces séminaires attirent de plus en plus de monde à la fois au niveau des intervenants que de l’audience. La troisième c’est l’aboutissement des efforts de plusieurs de nos membres. En effet, pas moins de trois membres de l’équipe ont soutenu leurs thèses : Jamila Alaktif, Karim Karméni et Imad Datoussaid.

     A tous les trois nous adressons nos plus vives félicitations et leurs souhaitons pleine réussite dans leurs carrières. C’est encore une fois l’indication que les débats et les échanges que nous menons au sein de l’équipe et au niveau de la ruche doctorale ne sont pas inutiles mais portent leurs fruits. Le réseau a accueilli pour la première fois un chercheur en fellowship Post-doc : il s’agit en l’occurrence de Mlle Kinsuk Mani Sinha, chercheur Indienne, basée à l’université de Bocconi en Italie qui a travaillé sous la direction de Franco Malerba et Giovanni Dosi. Son travail a permis de voir comment la modélisation de l’innovation comme processus multi-acteurs en utilisant la théorie de l’agence permet de mieux saisir l’interaction des dynamiques internes et externes (voir résumé). Enfin, beaucoup de nos membres participent à des rencontres scientifiques de haut niveau à travers le monde. Nous leurs renouvelons l’invitation pour nous faire parvenir l’information pour perpétuer l’esprit du partage et de l’enrichissement mutuel qui caractérise notre réseau.

Abdelkader Djeflat



NewLink Vol. 7 (Vol. 7 numéros double 70-71 Janvier – Juin 2015)

Editorial

Malgré son absence, notre lettre d’information Newslink, est bien encore vivante. Ce premier numéro du volume 7 de la News est venu dans le sillage du précédent, un numéro spécial qui a été consacrée entièrement au 20ème anniversaire du réseau et n’a pas été publiée dans les temps du fait du retard pris, retard qui s’est répercuté dans cette publication. Ce n’est pourtant pas la matière qui manque : bien au contraire. L’activité au cours de ce premier semestre de 2015 a été débordante d’où la raison de faire un numéro double. L’activité a surtout concerné : le volet mobilité des chercheurs, le volet séminaires de Maghtech et le volet publications. Sur le volet mobilité, le réseau a reçu pour ce premier semestre six chercheurs en stage d’Algérie et de Tunisie. Sur le volet séminaires, un rythme soutenu a permis de faire passer pas moins de douze séances. Des thèmes très variés ont été abordés, touchant aussi bien le domaine du marketing (des produits de luxe) que le management des entreprises publiques ainsi que les politiques budgétaires et la croissance économique.

La période a vu intervenir surtout des doctorants en stade avancé de préparation des thèses. Cependant le séminaire a pu aussi accueillir des chercheurs séniors dont le professeur Ahmed Henni qui a présenté son dernier ouvrage sur le capitalisme de rente, une lecture assez original de la construction des nouvelles formes de rente même si les règles du débat contradictoire n’ont pas toujours été respectées. La variété, c’est également celle des terrains étudiés : France, Pérou, Algérie, Tunisie, Mali, et Sénégal. Le volet publication a surtout été marqué par des publications individuelles dans des revues classées. Les évènements majeurs restent néanmoins les rencontres organisées par le réseau. La première à Nouakchott en Mauritanie a été une grande réussite. Nos remerciements à Abdelaziz Beng qui a beaucoup œuvré cette réussite. La seconde à Lille, en partenariat avec EHEC d’Alger, également réussie.

Au moment où nous bouclons ce numéro, une grande nouvelle nous est parvenue, celle de la nomination d’un de nos plus fidèles membres, Mr Amroun Seddik, au poste de Recteur de l’Université d’Oran II en Algérie. En mon nom personnel et au nom de tous les membres, nous lui adressons nos plus vives félicitations et lui souhaitons pleine réussite dans sa mission. La Newslink, qu’il a animée pendant de longues années lui rend hommage.

Abdelkader Djeflat

Consulter

Télécharger NewLInk vol.7       


NewLink Vol. 6 (Numéro spécial 20e anniversaire)

Editorial

Vingt ans après, le réseau est toujours là, sûrement pas dans l’envergure que nous lui avions souhaitée au départ, néanmoins cultivant le même esprit de partage, de sérieux et d’abnégation qu’une telle aventure nécessite. Avec de modestes moyens, le réseau a réussi à faire trois ou quatre choses dont il peut être fier. Le premier motif de satisfaction, c’est d’avoir maintenu cette questions de l’intégration des sciences et des technologies dans le développement vivante aussi bien dans la sphère de la recherche que dans la sphère de la décision publique et ce au niveau des pays maghrébins.

Jouant parfois le rôle de précurseur, le réseau a tenté d’’accompagner la réflexion mondiale : les trois périodes : la question du transfert de technologie, la question de l’innovation et la question de l’économie de la connaissance ont marqué cette période des vingt ans. Lire la suite ou télécharger