3rd International Conference AfricaLics

27 - 29 november 2017, Oran, Algeria

Theme


"Emerging Innovation Systems for Sustainable Industrial Development in Africa"

Date limite de soumission de papiers (en français et en anglais) :  30 juillet 2017  15 août 2017

Pour plus de détails consulter le site de la conférence : http://2017.africalics.org/

Introduction

La troisième conférence internationale AfricaLics se déroule à un moment où les prix des produits de base ont pour la plupart stagné, tandis que d'autres (notamment le pétrole et le gaz) ont connu une baisse significative après une période d’euphorie qui a duré plus d’une décennie. Compte tenu de la dépendance de nombreux pays africains aux produits de base, le choc s’est tout de suite fait sentir, montrant encore une fois la vulnérabilité des économies africaines. La conférence coïncide avec la première année de la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD), qui incluent l'objectif numéro 9 lié à l'industrie, l'innovation et les infrastructures et aussi au moment de la lutte contre le changement climatique décidés par la convention de Paris : la COP 21.

Pour surmonter cette vulnérabilité et établir une base plus stable pour le développement futur, les chercheurs et les organisations internationales défendent l’idée que les pays africains doivent s'engager dans la mise en œuvre d’une nouvelle politique économique centrée sur le développement d’une industrie ayant pour objectif la transformation structurelle des activités à productivité faible en activités à productivité élevée. C’est une condition nécessaire pour une croissance durable, une réduction de la pauvreté et la création d'emplois.

Les pays africains représentent une part très faible des exportations mondiales de produits manufacturés à haute valeur ajoutée. Les ressources naturelles restent encore la plus grosse part de leurs exportations. La diversification des économies africaines s’impose plus que jamais, pour un développement durable et créateur d'emplois.

La promotion des politiques d'industrialisation en Afrique fait face à de nombreux obstacles notamment :

la désindustrialisation, le poids du secteur informel et la fuite des compétences avec  tous ce que ce phénomène entraine comme la perte de connaissances accumulées et les capacités d’innovation. L'innovation est un grand défi à relever pour le développement industriel en Afrique. Un grand défi dans la mesure où les systèmes d'innovation dans les pays africains sont encore immatures et souvent non coordonnés, incomplets et mal gouvernés.

Le mode d'émergence des systèmes d'innovation en Afrique n'est pas toujours clair et dépend de plusieurs paramètres spécifiques au pays, au secteur et à la région. Cela rend difficile la mise en œuvre de politiques efficaces basées sur la science, la technologie et l’innovation (STI).

Les dynamiques des modes d’émergence sont très peu connues, ce qui rend les perspectives de diversification et de transformation structurelle encore plus difficiles. Les expériences provenant d'autres régions, y compris les pays émergents, (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) montrent qu'une transformation structurelle des économies est possible lorsque des politiques appropriées d'innovation et de développement scientifique et technologique sont mises en place au moins au niveau sectoriel et territorial.

Par conséquent, les défis auxquels sont confrontés les décideurs et les chercheurs africains concernent les questions suivantes : i) Comment impulser de nouvelles dynamiques de l'innovation pour un développement industriel durable en Afrique ? (II) Quels sont les moteurs de l'émergence de l'innovation dans les pays Africains ? (III) Comment l'activité innovante peut-elle démarrer et émerger alors que le système d'innovation d'un pays est en phase initiale ? (IV) Quelles sont les caractéristiques de ces systèmes d'innovation émergents?


Les axes de la conférence

Le thème général de la conférence retenu étant celui des « Systèmes d'innovation émergents pour un développement industriel durable de l’Afrique ». Les propositions de communications doivent s’inscrire dans un ou plusieurs des axes suivants :

1.    Géopolitique et gouvernance de l'innovation pour le développement industriel durable.

2.   Mode d’émergence de l’innovation en Afrique : modèles, politiques, et acteurs (dimension sectorielle et dimension territoriale).

3.    Innovation et renforcement des compétences pour une industrialisation durable.

4.    Innovation et développement industriel inclusif.

5.  Le rôle de l'enseignement supérieur dans la promotion de l'innovation dans le secteur manufacturier et au sein des PME dans le cadre du système d'innovation.

6.    Institutions intermédiaires et innovation au niveau territorial.

7.   Exemples réussis de politiques d’innovation et d’apprentissage en relation avec la politique industrielle et commerciale en Afrique.

8.  Renforcement des capacités d'ingénierie et de conception, systèmes d'innovation et développement économique en Afrique.

9.    L'organisation du travail, les PME et le rôle de la gestion de l'innovation pour la compétitivité.

10.   L'innovation, les défis et les enjeux du secteur informel dans les économies africaines.

Lieu et objectifs de la conférence

La conférence est organisée conjointement par AfricaLics et l'Université d'Oran 2 à Oran, en Algérie. Elle a pour ambition de réunir plus de 120 chercheurs et doctorants, aussi bien des jeunes chercheurs en début de carrière que des chercheurs expérimentés dans différentes disciplines des sciences sociales. Leurs contributions doivent être axées sur les questions des liens entre innovation, le développement et la croissance en Afrique.

La conférence se veut être un espace de présentation et de discussion des travaux de recherches, et la mise en réseau des chercheurs travaillant dans le domaine de l'innovation et le développement des pays Africains. La conférence entre dans le cadre des efforts d’AfricaLics pour développer les capacités de recherche en Afrique en adéquation avec les besoins des économies et sociétés africaines.

Les objectifs

Les principaux objectifs de cette conférence sont les suivants:

·      Présenter et discuter l'état de l’art de la recherche dans le domaine de l'innovation et du développement en Afrique en mettant l'accent sur la promotion d'une industrialisation durable.

·      Fournir un espace de communication et d’échange aux chercheurs Africains notamment les chercheurs en début de carrière pour leurs permettre de développer leurs capacités en matière d’analyses théoriques et conceptuelles, l’acquisition de nouveaux outils méthodologies.

·      Promouvoir la mise en réseau des chercheurs africains et créer un espace pour de nouvelles collaborations entre chercheurs dans le domaine de l'innovation et du développement du continent Africain.

·      Développer et renforcer les capacités d'enseignement de haut niveau et d’expertise dans le domaine de l'innovation et du développement en Afrique.

Durée et structure de la conférence

La conférence se déroulera sur trois jours. Les deux premiers jours seront consacrés aux séances plénières avec les conférences inaugurales et les ateliers.

Le troisième jour sera consacré aux séances d’études et de mise en réseau grâce à des ateliers et à des activités facilitant la recherche collaborative. La participation à ces sessions peut être restreinte, mais d'autres seront éventuellement ouvertes aux participants inscrit à la conférence. Les détails de ces événements seront disponibles plus tard. Les sessions retenues à l’heure actuelles sont :

(i) Un workshop orienté sur les questions d’enseignement de l'innovation et de développement dans les universités africaines (ouvert à tous)

(ii) Un atelier doctoral où des thésards des universités algériennes qui n’auront pas été sélectionnés présenteront leurs travaux devant un groupe de chercheurs seniors parmi la communauté des chercheurs d’AfricaLics

(iii) Un atelier de présentation et discussion des projets AfricaLics en cours (une inscription préalable est exigée)

(iv) Une session spéciale d’échange chercheurs-décideurs (participation restreinte).

Les participants inscrits à la conférence seront automatiquement admis pour cette troisième journée et seront invités à choisir parmi les sessions. Un programme préliminaire sera affiché sur le site web de la conférence au mois d’août 2017.

Planning de soumission des candidatures

Soumission des candidatures et inscriptions

Le système de soumission sera ouvert le 1er Juin 2017

Date limite de soumission des papiers

31 juillet 2017

Notification des papiers acceptés

15 septembre 2017

Date limite pour les candidatures à la prise en charge des transports support

31 juillet 2017

Réponse aux candidats pour la prise en charge du transport

30 septembre 2017

Date limite pour l’inscription des candidats retenus

30 octobre 2017

Date limite pour l’enregistrement

10 novembre 2017

Processus de soumission des candidatures et de sélection des papiers

Les candidats sont invités à soumettre des papiers originaux complets non publiés en format PDF, n'excédant pas 8 000 mots (y compris les notes, les tableaux, les annexes, la liste des références, etc.). Toutes les propositions devront être effectuées via le système de candidatures en ligne qui sera opérationnel à partir du mois de juin 2017 sur le site web de la conférence : http://2017.africalics.org/paper-submission-and-selection-process/ Les candidatures seront acceptées par ce système jusqu'au 31 juillet 2017.

AfricaLics se réserve le droit d'utiliser les logiciels disponibles pour contrôler le plagiat et prendre les mesures appropriées dans les cas graves.

Tous les papiers soumis seront examinés en aveugle par au moins deux membres du comité scientifique composé des membres du Conseil Scientifique d’AfricaLics et ceux proposés par l'Université d'Oran 2 ainsi que d’autres chercheurs de haut niveau ayant des compétences dans les différents axes de la conférence. Chaque proposition sera évaluée selon sa concordance au thème générale de la conférence, l'originalité du travail, la méthodologie utilisée et la qualité scientifique du papier.

Les auteurs principaux des articles acceptés seront notifiés à partir du 15 septembre. Les versions finales des papiers retenus doivent être téléchargées sur le site web de la conférence jusqu’au 10 novembre 2017.

En dehors de la participation en tant que communicant, il est également possible de participer selon les modalités suivantes :

1. Atelier doctoral

La participation à cet atelier sera disponible pour les doctorants l'Université d'Oran 2 n’ayant pas candidaté pour la conférence et ceux dont les propositions n’ont pas été retenues. Leur participation est gratuite mais ils devront néanmoins s’inscrire sur le site de la conférence. De plus amples informations sur la participation à cet atelier seront diffusées par le Comité d'Organisation au moment opportun.

2. Participation des non communicants

Un nombre limité de places sera réservé aux participants non-communicants à la conférence. Ils devront s’acquitter des frais d'inscription et prendront en charge tous les frais liés à leur séjour pendant la conférence. Les détails de ce type de participation seront disponibles à partir de la 15 septembre 2017 sur le site web de la conférence.

Inscription à la conférence, et prise en charge des voyages et la logistique

L'inscription à la conférence s'ouvrira via un système en ligne le 2 octobre 2017 disponible sur le site web de la conférence. Les détails du processus d'inscription seront mis à disposition des communicants retenus dans l’email d'acceptation de leur papier. Une petite taxe d'inscription est payable par TOUS les participants à la conférence. 

Frais d’inscription

Chercheurs confirmés

Doctorants

Pour les participants des pays à haut revenus

100 USD

50 USD

Pour les participants des pays à revenus intermédiaires

100 USD

50 USD

Pour les participants des pays à faibles revenus

50 USD

30 USD

Pour les participants algériens

10 000 DA

5 000 DA

 

Pour les participants algériens le paiement se fait par virement sur le compte trésor de l’université d’Oran 2 : 00831001131000107397 en mentionnant les frais de participation à la 3ème conférence AfricaLics.

Un nombre limité de participants (doctorants et chercheurs) venant des pays à revenus bas et intermédiaires peuvent bénéficier d’une prise en charge de leurs titres de transport. La priorité sera donnée aux doctorants et chercheurs débutants. Les demandes de prise en charge du titre de transport doivent être soumises en même temps que la soumission de candidature.

Contacts

Pour de plus d’informations concernant l’appel à communication et la procédure de candidature, visitez le site de la conférence : http://2017.africalics.org/. Pour toutes autres informations non disponibles sur le site, prière de contacter le secrétariat d’AfricaLics: secretariat@africalics.org

 

NB. N’hésitez pas à consulter le site de l’université d’Oran 2 : www.univ-oran2.dz et celui d’AfricaLics :  www.africalics.org

Télécharger
APPEL A COM AFRICALICS.pdf
Document Adobe Acrobat 60.0 KB